Nous remplissons nos responsabilités en mer, maintenant les politiciens européens doivent faire de même à terre

Il y avait  cette fois 32 personnes, dans une embarcation qui n’était pas en état de naviguer, dans les eaux internationales au nord de la Libye. Fuyant la guerre, la torture, le viol, la pauvreté. Des hommes, des femmes et sept enfants, dont quatre non accompagnés. L’Europe aurait-elle voulu qu’ils se noient? Nous sommes reconnaissants…

14 jours laissés seuls en mer – Dans un effort conjoint Sea-Watch et Mediterranea prennent la mer en direction du Sea-Watch 3 au large de Malte pour apporter soutien et ravitaillement

Sea-Watch et Mediterranea, qui font tous deux partie de l’Alliance United4Med, quittent Malte le 4 janvier avec deux bateaux pour soutenir le Sea-Watch 3. Sea-Watch 3 attend depuis 14 jours l’attribution d’un port sûr pour les 32 femmes, hommes et enfants qu’il a secourus en Méditerranée centrale le 22 décembre 2018. Les objectifs de cette…